Sélectionner une page

Bienvenue dans les Chroniques d’Epicoop #01 !

Dans cette série nous allons partager nos retours d’expériences, nos étapes de développement, nos ratés et surtout nos croustillants projets d’évolution.

 

La séance du vendredi 22 juin a marqué un premier aboutissement dans le développement du groupement d’achat ; après beaucoup d’investissement, de recherches et de coordination entre le Comité, la Commission Achats et les producteurs·trices, c’est un panel de plus de 20 produits qui ont pu être proposés aux membres lors de notre première commande groupée : savons, huiles, pâtes, pains, fromage, tofu etc. (Et pour le reste, la boutique vous fait de l’oeil, alors allez sans autres la consulter.)

Nous somme très heureux·ses d’avoir pu tester et concrétiser ce premier projet en intégrant au mieux les engagements que s’est proposé l’association. Cependant, pour des raisons d’organisation et pour se permettre de débuter étape par étape tout en évitant un maximum de stress, (c’est mieux pour tout le monde) la Commission Achats s’est en premier lieu focalisée sur les critères tels que la qualité des produits, ainsi que sur le fait qu’ils proviennent de la région, soient donc locaux et non traités. Ceci toujours en rencontrant et entretenant un lien direct avec les différents producteurs·trices et privilégiant toujours ce lien.

Les critères tels que les prix, en lien également avec le vrac qui permettrait de les baisser tout en réduisant l’impact écologique sont deux aspects que les membres d’Epicoop visent à améliorer sur le moyen à long terme, car tous deux sont importants dans la vision commune. Ceci en partant également de l’idée que le but du groupement d’achats est, parmi d’autres, de pouvoir rendre accessible au plus grand nombre des produits de qualité.

 

Notre première réception des commandes s’est donc effectuée dans un cadre convivial, durant une soirée à la Villa Métisse avec un petit buffet canadien où nous avons également pu échanger les différents ressentis par rapport à cette première expérience et abouti aux conclusions ci-dessus.

Parmi nos progrès, nous comptons également la mise en place du site internet que vous être en train de lire, servant de vitrine et de plateforme permettant pour l’instant aux membres d’accéder à un compte, de consulter le catalogue, finaliser leur commande ou encore s’informer à propos des différents producteurs avec lesquels nous avons choisi de travailler.

Voilà pour résumer ces premiers retours d’expérience. Epicoop est déjà en train de réfléchir et d’organiser les prochaines commandes de l’année qui reprendront en septembre.

Si le projet vous plait et que vous voulez soutenir son développement, nous vous invitons à nous rejoindre bien sûr ! Vous pouvez nous contacter et nous faire part de vos compétences; nous n’en sommes qu’au tout début et il y a encore tant de choses à faire !

Nous proposons également une newsletter pour rester informé·e du développement de notre association. Elle n’engage à rien, mais reste toujours pratique à partager si vous connaissez par exemple des personnes potentiellement intéressées par nos projets; c’est toujours une aide de diffusion pour nous aussi ! 😉

Sur ces derniers mots, merci de nous avoir lu et nous espérons,

À bientôt !